Ruth, aide-soignante puis auxiliaire de vie auprès des personnes âgées dans les Hauts-de-Seine

Auxiliaires d'envie
Ruth, aide-soignante puis auxiliaire de vie auprès des personnes âgées dans les Hauts-de-Seine

Bonjour Ruth, peux-tu nous raconter ton parcours pour devenir auxiliaire de vie ?

Bonjour je suis Ruth, j’ai 40 ans et j’habite à Antony (92). J’ai fait une formation d’aide-soignante en 2017. Auparavant, j’ai travaillé dans les transports logistiques puis j’ai élevé mes enfants avant de me reconvertir en aide-soignante.

Qu’est-ce que tu aimes au quotidien dans ton métier d’auxiliaire de vie ?

Si j’aime travailler avec les personnes âgées au quotidien c’est pour cet échange plein de bienveillance et d’empathie que je leur apporte. C’est le plaisir de m’occuper de personnes qui sont dans le besoin.

Peux-tu nous raconter un moment marquant dans ton expérience auprès des personnes âgées ?

Plusieurs moments m’ont marquée. Celui qui me revient en tête est la rencontre d’une bénéficiaire qui n’arrivait pas vraiment à manger. Au fur et à mesure, une relation de confiance s’est créée puis cette personne a accepté de manger. On voyait le changement, c’était une fierté pour moi de l’avoir amené à se nourrir et à rester en forme.

Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour être auxiliaire de vie ?

Pour être une auxiliaire d’envie il faut être souriante, attentionnée et il faut avoir du respect vis-à-vis des bénéficiaires.

Qu’aimes-tu faire en dehors de ton métier d’auxiliaire de vie ?

En dehors du travail, j’aime bien partager des bons moments avec ma famille et mes amis ou aller à la piscine. J’aime aussi voyager mais cela coûte cher.

Retrouvez Ruth en vidéo ci-dessous ou d’autres portraits d’auxiliaires d’envie qui travaillent chez Alenvi.