Portrait de Julie, auxiliaire de vie dans le 16ème arrondissement de Paris pour les personnes âgées en perte d’autonomie

Auxiliaires d'envie
Portrait de Julie, auxiliaire de vie dans le 16ème arrondissement de Paris pour les personnes âgées en perte d’autonomie

Tu viens de rejoindre Alenvi comme auxiliaire "d’envie" pour les personnes âgées. Peux-tu nous raconter ton parcours ?

Je m’appelle Julie, j’ai 24 ans et je suis auxiliaire de vie depuis 5 ans. J’ai fait un lycée professionnel en services de proximité et vie locale, ce qui m’a permis de découvrir de nombreux publics, notamment les personnes âgées. J’ai ensuite rejoint la mission locale pour faire une formation continue dans une entreprise à Clermont-Ferrand.

Y a-t-il une personne agée qui t’a poussé vers ce métier d’aide à domicile ?

Il n’y en a pas une mais plusieurs. Il y a par exemple une personne âgée avec qui je m’entendais très bien, qui me racontait sa vie pendant la guerre. C’était une période que j’avais beaucoup étudiée au lycée et cette personne pouvait m’en parler d’expérience personnelle. On discutait pendant des heures. Il y en a une autre qui m’avait beaucoup touchée parce qu’elle m’appelait son ange gardien. Ce ne sont que des exemples qui sont loin d’être uniques et qui font que j’adore mon métier.

Qu’est-ce qui te plaît dans l’accompagnement à domicile des seniors?

Ce qui me plaît le plus dans mon métier, c’est la reconnaissance des gens à travers le regard, à travers le sourire, discuter, créer un lien: ce sont les choses qui me font aimer mon métier.

Pendant le recrutement, quelles qualités rechercherais-tu chez un(e) futur auxiliaire de vie ?

Si je devais recruter un(e) auxiliaire "d’envie", j’aimerais qu’il ou elle soit fiable, gentil(le), compréhensif(ve), aimant(e) et surtout doux(ce).

Quelles sont tes passions en dehors du travail ?

Mes centres d’intérêt sont la musique et le sport, mais le voyage a une place particulière pour moi: j’adore voyager.

Découvrez cet interview en vidéo ainsi que d’autres témoignages d’auxiliaires "d’envie" !